Transport Maritime : Le Port de Lomé réduit les délais de franchise en faveur du Niger

Spread the love

À compter du 1er juin 2024, le délai minimum de franchise des conteneurs en transit au Port autonome de Lomé à destination du Niger sera désormais de quarante jours au plus.

L’information est contenue dans une note de service rendue publique, vendredi 24 mai 2024, par le ministre de l’Économie maritime, de la Pêche et de la Protection côtière, Edem Kokou Tengue.

Selon la note du ministre, la décision s’inscrit dans le cadre des réformes en cours dans le secteur maritime dans le but de faciliter la vie aux opérateurs économiques venus des pays de l’hinterland de bien mener leurs activités.

« Les lignes maritimes peuvent, en fonction de leurs politiques tarifaires, appliquer un délai de franchise supérieur à 40 jours, dans le respect des règles de concurrence en la matière », a-t-il précisé.

Il convient de rappeler que cette mesure fait suite à une réunion de travail entre les autorités portuaires et divers acteurs du secteur des transports du Burkina Faso, du Mali et du Niger.

La rédaction

Read Previous

Togo/Faure Essozimna GNASSINGBE sur les ZAAP d’excellence identifiées par l’Agence de Transformation Agricole (ATA)

Read Next

Togo: Tchaoudjo 1, Tône 1 et de Kozah 1 ont désormais leur schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme (SDAU)

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *